search

So Oh Cliché : blog lifestyle

Content

4 commentaires

Italie : Portovenere et le Golfe des Poètes


L'automne s'est installé, qu'à cela ne tienne, aujourd'hui je me replonge dans les souvenirs colorés de l'été avec la dernière étape de quelques jours passés en Ligurie : Portovenere, village classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Portovenere a en quelque sorte deux facettes, son village aux ruelles colorées qui montent jusqu'à l'église San Lorenzo.


Puis, en direction de sa pointe rocheuse où se dresse l’église San Pietro, le paysage se fait plus sauvage avec le vent qui vient du large.


En redescendant on aperçoit la grotte Byron. Le poète anglais Lord Byron, nageur émérite, aurait gagné depuis cette dernière la ville de San Terenzo pour rendre visite à Shelley à Lerici. C'est ainsi que le golfe de La Spezia porte aussi le joli nom de Golfe des Poètes !


La côte ligure se caractérisant de manière générale par ses paysages escarpés, pour se baigner à Portovenere, il est coutume de traverser jusqu'à l'île de Palmaria.


Depuis la navette on en profite pour admirer les maisons colorées qui longent le port. Si tout cela vous a ouvert l'appétit, je vous recommande enfin l'Osteria il Carugio, le patron est un peu bourru au premier abord mais la cuisine y est typique et délicieuse !


A bientôt et bon vent !

5 commentaires

Coup de coeur série : The Paradise


Un peu avant la rentrée, j'ai trouvé la série qui allait me faire patienter jusqu'au retour de Downton Abbey : The Paradise. L'article de La Perchée il y a de nombreux mois de cela avait attisé ma curiosité, mais ce n'est que récemment que je me suis penchée sur cette adaptation de Zola version BBC. En résumé, The Paradise s'inspire donc du roman d'Emile Zola Au Bonheur des Dames, comme l'évoque le nom de ses deux personnages principaux : John Moray et Denise Lovett.



J'ai découvert là une série divertissante, moins fleuve que Downton Abbey, puisqu'elle se résume à deux saisons, la BBC ayant interrompu la production. Mais je vous rassure on ne reste pas sur sa faim. Je pense en tout cas que le fait que la série ait été arrêtée au bout de deux saisons lui a servi. Au delà, je pense que le rythme ce serait épuisé, tandis que les 16 épisodes qui la composent aujourd'hui s'enchainent quant à eux volontiers.

Je dirais enfin que c'est la série idéale pour l'automne, à regarder en buvant un thé et grignotant des scones (comme devant "Woodworthy Manor" dans How I Met Your Mother ;) ). Et maintenant, il ne me reste plus qu'à relire Au Bonheur des Dames que j'avais un peu trop survolé en classe !

If you are looking for a new series to watch over tea and biscuits, "The Paradise" is definitely a must see. I fell into it while I was waiting for the new "Downton Abbey" season to start and thoroughly enjoyed this BBC costume drama, an adaptation of Zola's "Au Bonheur des Dames". Although it lasted for only two seasons I find the last episode to have a proper ending. Besides, it allowed for the intrigue to not get boring or redundant.
5 commentaires

Italie : une journée à Lucca, Toscane


Retour en Italie, après avoir profité des trésors de la côte ligure, direction l'intérieur des terres avec la visite de Lucca (ou Lucques), en Toscane. A un peu plus d'une heure de train de La Spezia cette ville fortifiée donne envie de s'attarder pour arpenter ses jolies rues sans oublier de lever le nez car nombre de duomo et tours s'y dressent.


On commence notre tour avec l'église San Michele, sur la place du même nom.


Puis on continue, direction la Piazza dell'anfiteatro, édifiée, comme son nom l'évoque, sur les restes d'un amphithéâtre romain.


On file ensuite se rafraîchir au Palazzo Pfanner. 


Si nous avons esquivé le musée, dédié à la médecine, le jardin fut une halte appréciée par une chaude journée d'été.


Non loin, on peut voir se dresser l'insolite Torre Guinigi et son jardin suspendu. Nous n'avons pas eu le temps de grimper au sommet mais je pense que c'est à faire, pour apprécier la perspective sur la ville !


Une autre tour qui vient tutoyer le ciel, la Tour de l'Horloge :


On prolonge la promenade jusqu'à la la cathédrale de la ville, le Duomo di San Martino et sa très riche façade.


La ville de Lucca est enfin placée sous le signe de la musique, puisque le compositeur Giacomo Puccini y est né. Je vous laisse le soin de partir à la recherche de sa statue que nous avons aperçue juste à temps pour attraper notre train !



Today I am taking you through the lovely town of Lucca, Tuscany. It is a train ride away from La Spezia and definitely worth the visit. The atmosphere was completely different from that of the Cinque Terre and other riviera sights but just as inviting. Needless to say that I encourage to stay in Lucca for more than a day if you can. I remember walking the narrow streets and thinking that it must be lovely by night as well!
8 commentaires

Coup de coeur cinéma : Our Idiot Brother


"Our Idiot Brother" est un film que j'ai eu la curiosité de regarder pour son casting. Paul Rudd et Zooey Deschanel à l'affiche : je dis oui. Grand bien m'en a pris car j'ai découvert là un feel good movie qui mérite le détour. Paul Rudd y campe Ned, un frère très naïf et un peu paumé qui, à sa sortie de prison, va débarquer comme un chien dans un jeu de quilles dans la vie de ses trois soeurs (Zooey Deschanel, Elizabeth Banks et Emily Mortimer). En parlant de chien, Ned a un grand amour dans sa vie, Willie Nelson, pas le chanteur de country mais son chien, qu'il va s'efforcer de récupérer auprès de son ex (la très drôle Kathryn Hahn)...



Si "Our Idiot Brother" se conjugue surtout sur le ton de la comédie, c'est aussi une chronique familiale avec son lot d'émotion. La bande-annonce ne rend d'ailleurs pas franchement justice à la tendresse qui se dégage de cette histoire qui va au-delà du comique de situation. Quant à l'attachant Ned, il donne, malgré lui, à ses trois soeurs, et à nous par la même occasion, une jolie leçon de vie. Un film à voir, et je dirais même à revoir !


“I like to think that if you put your trust out there; if you really give people the benefit of the doubt, see their best intentions, people will rise to the occasion.”



8 commentaires

Italie : une journée à Portofino


Après les Cinque Terre, prenons aujourd'hui le train depuis La Spezia, direction Portofino. Côté itinéraire, la descente se fait en gare de Santa Margherita afin de gagner à pieds la fameuse station huppée. Il existe bien sûr aussi des bus mais la promenade est agréable et, sur le chemin, les criques de Pariggi donnent envie de piquer une tête !



Après environ quarante minutes de marche (je vous recommande à un moment d'emprunter le sentier "pedonale" qui passe sous les arbres plutôt que long de la route) Portofino et ses bâteaux dansaient sous nos yeux !



Si Portofino a la réputation d'être le Saint-Tropez de l'Italie, j'ai trouvé l'ambiance plus authentique et décontractée que je ne l'imaginais. Alors, oubliez le descriptif de certains guides un peu trop prompts à cataloguer et ne passez pas à côté de cette halte ravissante le temps d'une journée. 


Une glace à la main (un glacier du port, dont j'ai hélas oublié le nom, propose notamment un sorbet au chocolat delicioso), n'hésitez pas à grimper sur les hauteurs pour admirer la vue sur la baie.



Vous pouvez enfin pousser jusqu'au phare, une petite buvette s'y cache, en surplomb des falaises...




Portofino is often portrayed as the Saint-Tropez of the Italian Ligurian coast. I however think that this portrait doesn't give the charming Portofino justice. I found the atmosphere more authentic than its reputation leads to believe and I couldn't encourage you enough to make the trip if you ever find yourself in the area!
6 commentaires

Italie : une journée aux Cinque Terre


Mi-août j'ai pris la direction de l'Italie pour quelques jours mère-fille du côté de la Ligurie, région notamment réputée pour sa riviera. Une destination qui n'aura fait que renforcer mon attachement à la belle Italie. Nous logions chez l'habitant à La Spezia, ville portuaire loin d'être dénuée de charme comme l'atteste la photo juste au-dessus ! L'astuce ? Depuis La Spezia toutes les étapes vantées dans les guides sont accessibles en train ou en bus, les Cinque Terre en tête. Vous nous suivez ?



Etape incontournable d'un séjour en Ligurie les Cinque Terre sont, vous l'aurez deviné, cinq villages, accrochés à flanc de falaise et qui se visitent en sautant de train en train ou... à la force des mollets.



C'est ainsi que depuis le ravissant premier village, baptisé Riomaggiore, nous avons gagné le second, Manarola. Si les points de vue valent le coup, mieux vaut s'armer de courage pendant la longue ascension !




Le point de vue sur Manarola :



A Manarola, le train ayant hélas fait des siennes (heureusement les Italiens prennent le retard avec plus de flegme que les Parisiens et c'est contagieux) nous avons finalement poursuivi directement jusqu'à Monterosso et ses jolis parasols.


Manquent donc à mon périple les villages de Corniglia et Vernazza. A charge de revanche !




Sachez enfin, côté pratique, qu'il est tout indiqué de se procurer le "pass" Cinque Terre pour réaliser l'itinéraire à la journée. Composté le matin, il vous permet de prendre le train à loisir jusqu'au retour.

Rechercher

Chargement...

Archives du blog

AILLEURS



Follow Me on Pinterest

Ma Page sur Hellocoton