24 juin 2012

La vie de cocagne

Jeanne Moreau

Mon billet "Ni trop tôt ni trop tard" n'est pas passé inaperçu, Maman So Oh Cliché m'a trouvé l'album de Jeanne Moreau avec ce joli morceau de poésie écrit par Serge Rezvani. Je vous recommande chaleureusement cette version originale ! J'ai aussi savouré l'album entier dimanche en matinée. L'occasion de vous raconter ma petite "Vie de Cocagne"...

"Je rêve toujours d'me tirer, d'me barrer,
D'me tailler, de foutre le camp
Moi qu'aimerais tant m'arrêter d'cavaler
Prendre le temps
D'avoir des chats, des petits chats,
Des chiens, des tas d'enfants,
Un vieux fauteuil au coin du feu
Où me laisser glisser à deux,
Avoir mes bouquins sous la main
Qui s'ouvrent d'eux-mêmes
Aux pages que l'on aime
Et qu'on relit sans fin
Parce qu'on les aime"

La Roche-Guyon Summer time

"Un petit clocher de Cocagne que j´entendrais tinter l'hiver tout comme l'été,
La nuit, le jour, sur la campagne me donneraient envie de n'plus changer ma vie"

Framboises

"Mais v'là qu'il faut me tirer, me barrer,
Me tailler, foutre le camp,
J´ai même pas l'temps d'm'oublier
Un instant loin du présent,
Adieu mes chats, mes petits chats, mes chiens
Adieu le vent,
Ce vieux fauteuil au coin du feu,
J'm'y serais jamais planquée à deux
C'est bête ce rêve que j'fais chaque jour
Dans ma p'tite auto
En venant du bureau
Qui pourrit ma vie de nostalgie."

Roses


Paroles extraites de "La vie de cocagne" (1963) - Serge Rezvani
Paysages : La Roche-Guyon - juin 2012

1 commentaire:

  1. je ne connaissait pas cette chanson! pourtant j'aime beaucoup Jeanne Moreau!Deezer ne marche pas pour l'italie, mais je m'en vais de ce pas l'écouter ailleurs!

    RépondreSupprimer

Merci pour le petit mot ♥ !