Content

6 commentaires

Sempé. Un peu de Paris ... et d'ailleurs


J'ai grandi avec Sempé et il était donc évident que j'accompagne ma mère à l'exposition Sempé qui se tient en ce moment à la Mairie de Paris. Bonne nouvelle en passant pour ceux qui pensaient devoir se presser, l'exposition prévue jusqu'au 11 février a été prolongée jusqu'au 31 mars face à son succès.

Le personnel de la mairie nous a par ailleurs confié que l'exposition faisait salle comble (plus une queue magistrale à l'extérieure - sacrifiez votre look et prévoyez les Uggs), non seulement le week-end, mais aussi en semaine ! Ainsi, si vous avez la chance de pouvoir flâner en matinée et la semaine de préférence, optez pour mardi ou jeudi ce sont les jours les plus calmec. C'est ce qu'on nous a indiqué, alors je transmets !

Quoi qu'il en soit, malgré une attente glaçante et le piétinement obligé à la queue leu leu pour espérer apercevoir les œuvres de Sempé, ça valait bien évidemment le déplacement. Au début on affiche un air crispé et renfrogné, puis à force de voir l'artiste croquer précisément des personnages parfois aussi ridicules que nos mines sévères, on esquisse un sourire puis finalement un éclat de rire.

On se laisse transporter, non plus par la personne d'à côté qui vous pousse avec sa doudoune sur le bras, mais par la justesse du trait affuté de Sempé.

Exposition Sempé


If you happen to be in Paris this February or March, head to the Town Hall and enjoy the free Sempé exhibition (ends March 31st). And if you aren't travelling to the City of Lights, do try and find one of his books for an endearing rendition of the flaws of the humain being. He is among the few artists who make you a better person by making you laugh at your petty personality traits. One Sempé drawing a day keeps the doctor away!
7 commentaires

Fort de roquefort

Apéro facile
Après avoir servi cette recette de dip à plusieurs invités (oops, je suis démasquée) et qu'elle ait rencontré un franc succès, je me suis dit que je me devais de la partager. Il faut dire que c'est un met d'apéro tellement vite fait bien fait, et par la même aussitôt mangé... Rentrons-donc dans le vif du sujet, ou plutôt le crémeux car c'est une recette gourmande à souhait. Il s'agit en fait d'un savant mélange de mascarpone et roquefort ! Entre nous, je dis "savant" surtout pour me donner un genre, car en vérité, à part quelques coups de fourchette pour mélanger les deux ingrédients et une pincée de poivre pour relever le tout, c'est une recette en toute simplicité.

Finalement, l'étape la plus rébarbative c'est encore le lavagage / épluchage / découpage des carottes. Car oui, histoire de se donner bonne conscience, j'ai entrepris de servir ce délicieux alliage de fromages avec des crudités. Les gourmands se faisant ainsi tout de suite démasquer : ceux qui prennent le dip pour le tartiner sur du pain frais : de sages gens ! Bref, vous l'aurez compris on peut faire trempette avec ou sans culpabilité.

Côté recette, eh bien comptez environ 100 g de mascarpone pour 50 g de roquefort (à votre goût en fait et à varier en fonction des quantités désirées). Une fois le fromage découpé en petits morceaux, on mélange avec une fourchette pour homogénéiser. Enfin, deux trois tours de poivrier et le tour est joué. Pour terminer, on peut ajouter des noix pour la décoration (grande cuisine je vous avais dit !). Voilà, bon apéro !

A very quick recipe but a lot of yumminess to dip in! This dip has actually been such a success despite its simplicity that after serving it to several friends I figured I'd serve it to you as well! So here goes, blend together approximately 100 g of mascarpone (I suppose cream cheese could work) and 50 g of roquefort cheese (if you can find some where you live!). Once the two ingredients are properly mixed together (difficult right? I know!), simply add a pinch of pepper and you're finished.

Well, actually not quite yet. The real time consuming part is the carrots, which I decided to buy fresh and peel myself (I take green living seriously as you can see ^^). I must confess that peeling and cutting into pieces the 5 or 6 carrots or so wasn't the high point of my evening. But, that's the price to pay if you wanna ease your conscience and add a little bit of balance to your aperitive table!

Bon appétit !
2 commentaires

Bons baisers glacés


Une veille de lundi, une telle invitation à laisser son imagination vagabonder ça ne se refuse pas. Un paysage de carte postale qu'on signerait d'un "bons baisers glacés"...

Source : Booooooom


What is it about Iceland that fascinates me so much?

s
14 commentaires

Un anniversaire à Venise

Monsieur So Oh Cliché avait fêté le sien à Rome l'an dernier, et cette fois-ci, ce fut à mon tour de célébrer un anniversaire en Italie, à Venise, en décembre. Une ville que j'avais aperçu, adolescente en famille, en plein été, et dont je gardais évidemment un souvenir émerveillé, mais lointain et brouillon. Sous un ciel gris illuminé de rose qui m'a rappelé Budapest à la même époque l'année passée, on s'est sentis tous les deux à la maison à Venise, peut-être parce qu'on a eu la chance de pouvoir l'arpenter étrangement seuls et sous tous les angles, sur terre, sur l'eau et presque par les airs...


Venise s'éveille


marché sur l'eau
chien vénitien


Venise vue d'en haut


vue du Campanile


Venise sur l'eau


Grand CanalLe Rialto


Venise à table


pain CiabattaCaffe del Doge

Bizarrement, c'est aussi la nuit que j'ai aimé découvrir Venise, encore davantage vidée de ses touristes et même de ses habitants, mais mon appareil photo ne réalise que de piètres clichés dans ces conditions. De Venise, j'espère en tout cas vous avoir donné un aperçu suffisamment joli pour vous donner envie à vous aussi de découvrir la ville en hiver, car elle revêt, je vous le promets, un visage tout particulièrement plaisant à cette saison.





Je vous donnerai quand même un dernier secret, si vous cherchez une chambre avec vue, réservez sans hésiter à l'Hôtel Tiziano dans le quartier du Dorsoduro, en quinze minutes à pied on est sur la place Saint-Marc mais on dort à l'écart de l'agitation, non loin du quartier étudiant, dans une bâtisse du 15ème siècle et sans se ruiner. N'oubliez pas de demander une chambre avec vue... sur le canal. On a eu la chance d'en avoir une sans même songer à poser la question, mais autant vous le conseiller d'emblée. Enfin, empruntez le vaporetto pour découvrir le Grand Canal et son pont du Rialto, pour visiter Murano... mais ne négligez pas de découvrir les nombreux quartiers de Venise à pieds (surtout que le vaporetto n'est pas donné).

A room with a view is what we were lucky to get at Hotel Tiziano in Venice in the Dorsoduro district. A lovely hotel which allowed for an ideal stay in the oh so romantic Italian city, located within 15 minutes (by foot) of Piazza San Marco. Visiting Venice in December is an experience so magical I didn't want to write lots about it but simply share a few pictures to give you a sense of the exquisite atmosphere.

Besides, Venice is not so much the most romantic city because of its scenery, but because you tend to walk the alleys whispering rather than speaking, as though there was some secret you were entitled to be introduced to but had to swore secrecy in return. I want to urge you to go there but can't explain why. You'll just have to trust me on this one!

Rechercher

Chargement...

Archives du blog

AILLEURS



Follow Me on Pinterest

Ma Page sur Hellocoton